Fibre optique

Accueil du site > La fibre optique et Internet

La fibre optique et Internet



La transmission des données à travers la fibre optique est basée sur le principe de réfraction interne, où l’information est transmise en tant que lumière. Il faut savoir que plus de la moitié de notre technologie contemporaine est basée sur la fibre optique, le téléphone, la télévision ou la radio sont autant d’utilisations communes où on ne soupçonnerait peut-être pas l’apport de cette technologie dans leur fonctionnement.

Internet et les technologies de communication

Il y a quelques années, Internet n’en était qu’à ses balbutiements dans la plupart des pays, le média principal de transport de l’information était le câble coaxial en cuivre et le débit de transmission de données était insignifiant. La vitesse maximale se chiffrait alors en kilooctets par seconde, et seuls quelques foyers pouvaient se permettre une connexion illimitée à internet.

En très peu de temps, une évolution impressionnante s’est déroulée et des avancées technologiques considérables ont eu lieu telles que l’ADSL (assymetric digital subscriber line), elles ont permis de repousser toujours davantage les limites de la vitesse et populariser l’accès à Internet dans la plupart des pays. Le Wi-fi a ensuite fait sont apparition et par sa commodité, il a démocratisé encore plus que ce qu’il n’était l’accès au village global, on pouvait alors créer son propre réseau local sans-fil, partager sa connexion et se balader avec son portable connecté à internet là où la couverture le permet. Ce fut ensuite la technologie 3G et l’avènement des applications mobiles qui révolutionneront elles aussi les habitudes et les utilisations d’internet.

Lorsque la fibre optique a été introduite, elle commença très vite par prouver son efficacité par rapport aux réseaux en câble coaxial ou même à ceux de la technologie DSL. Ces minuscules fils faits entièrement en verre ou en plastique utilisent des réflexions internes de la lumière pour transmettre les données sous forme d’impulsions. A la différence du câble en cuivre, c’est une technologie qui gaspille très peu d’énergie, elle n’est pas soumise aux interférences avec les ondes électromagnétiques durant son trajet, rendant donc le transfert plus efficace et le flux encore plus précis.


Suivre la vie du site RSS 2.0

Partenaires :
Contact
Fibre optique